Mettons fin à la sérophobie

 

La sérophobie est une manifestation de peur et d’aversion de la part de certains individus à l’égard des personnes vivant avec le VIH.
Comme l’homophobie, elle se manifeste par des actes d’exclusion ou de discrimination, implicites ou explicites.

Pointer du doigt un gars dans un bar en disant à des amis qu’il est séropositif

Le statut sérologique est une information confidentielle et intime. Les personnes séropositives subissent encore de la discrimination et du rejet. Dévoiler le statut sérologique peut avoir des conséquences lourdes comme la perte d’emploi, se faire refuser une nouvelle job ou un logement. Pour ces raisons, il est important de respecter la confidentialité de cette information et ne pas répandre des rumeurs.

Écrire la phrase « cherche mec clean et en santé » dans son profil sur Internet

Utiliser des formulations comme celle-ci porte un jugement qui laisse entendre que les personnes séropositives sont sales et pas en santé. Il est important de faire attention à la portée des mots. Une formulation non discriminante serait simplement « cherche mec séronégatif ». De plus, cette stratégie n’est pas une stratégie efficace de prévention, comme une personne séropositive sur trois au Canada ne connaît pas son statut. Pour plus d’information sur le sécurisexe et les pratiques de réduction des risques, visite notre site Prêt pour l’action.

Avoir des idées préconçues à propose des séropositifs

Imaginer que les gars qui fréquentent les saunas ou les backrooms sont séropositifs. Dire que les personnes séropositives « ont couru après » ou que le fait d’avoir attrapé le VIH est « de leur faute ». En tant qu’hommes gais, on se fait souvent coller toutes sortes de stéréotypes. 

Pourquoi alors répéter les mêmes gestes à l’intérieur de notre communauté? Chaque personne séropositive a une histoire de vie différente. Un homme sur dix dans notre communauté vit avec le VIH. Évitons ces stéréotypes et ces jugements qui stigmatisent les gens et contribuent à la ségrégation des personnes séropositives.

Insulter ou ridiculiser un mec séropositif

Dans le contexte de relations sexuelles, dévoiler son statut sérologique n’est pas plus facile, car souvent les mecs séropositifs sont rejetés, voire même insultés ou ridiculisés. Alors, pour connaître le statut d’un partenaire, il suffit de lui poser la question. Un geste qui démontre une ouverture à en parler. L’important est de respecter le gars qui dévoile son statut si on ne veut baiser avec lui. Il y a des façons de le dire sans blesser. Lutter contre le VIH, c’est aussi lutter contre la discrimination et la stigmatisation des personnes séropositives! Certaines personnes portent un jugement négatif sur les séro+ et d’autres ont des comportements sérophobes sans s’en rendre compte. 
Prenons conscience des différentes manifestations de la sérophobie et des simples gestes qui peuvent faire toute la différence. Participons tous à l’établissement d’un environnement où parler du VIH est 100% sécuritaire.

Qu’est-ce que la sérophobie ?

La sérophobie se manifeste de différentes manières :

Dévoiler (faire un outing) le statut sérologique d’un mec ou papoter sur le présumé statut de quelqu’un; Tenir des propos discriminants contre les personnes séropositives; Utiliser des mots qui portent un jugement sur les personnes séropositives; C’est de la sérophobie.

La sérophobie renforce la ségrégation des personnes séro+ et crée une division dans notre communauté.  Elle force et maintient les personnes séro+ dans « le placard ».  Nous avons lutté pendant des décennies contre l’homophobie et nous n’accepterons jamais de retourner en arrière.  Prenons conscience de la portée de nos actes et de nos propos et contribuons à une communauté où le respect prime sur la discrimination et l’exclusion.

Parler du VIH est 100% sécuritaire

Certaines personnes croient qu’un mec séropo doit leur dévoiler son statut, en tout temps, comme si cela leur était dû. Bien que certains gars en parlent ouvertement, d’autres préfèrent contrôler, à qui ils le disent.  Dévoiler son statut est un choix personnel. Au début d’une relation, le gars séro+ peut choisir de ne pas dévoiler son statut à la première rencontre afin de tâter le terrain et de voir s’il y a des liens sérieux qui se développent. En quelques parts, c’est logique, on ne dévoile pas tous les détails de notre vie intime à une première date ?  

Dans le contexte d’une relation sexuelle, le dévoilement n’est pas plus facile. Souvent les mecs séro+ sont rejetés, voire même insultés ou ridiculisés. Pour connaître le statut d’un partenaire, il suffit de lui poser la question. Ceci démontre une ouverture à en parler.  L’important est de respecter le gars qui dévoile son statut si on ne veut baiser avec lui. Il y a des façons de le dire sans blesser.

S’attendre qu’un gars séro+ dévoile son statut est une mauvaise stratégie de prévention. Une personne peut être séropositive sans le savoir. On estime qu’un homme gai séro+ sur quatre ne sait pas qu’il est infecté.

De toute façon, le risque n’a aucun lien avec le mec ni avec les lieux qu’il fréquente. C’est plutôt certaines pratiques sexuelles qui augmentent le risque de transmission. Deux personnes sérodifférentes (un partenaire est séro+, l’autre séro-) peuvent adapter leurs pratiques et vivent des relations sécuritaires tout en ayant du plaisir. Pour plus d’information sur le sécurisexe, visitez le site Prêt pour l’action.

Veut, veut pas, le VIH est une réalité présente dans le milieu gai. Au cours de notre vie, les personnes séro+ seront nos amis, nos chums, nos amants ou le mec rencontré hier soir. Participons à l’établissement d’un environnement harmonieux où il sera facile de parler sans contraintes ni exclusion.  

 

Qu’est-ce que je peux faire ?

Pour lutter contre la sérophobie, la recette est simple :

soyons empathiques, respectueux, pensons à la portée de nos actes et de nos mots.  Rappelons-nous que parler du VIH est 100% sécuritaire. L’empathie est la capacité de se mettre à la place de l’autre, d’apprendre ce qu’il vit et de comprendre sa situation. Vivre avec le VIH n’est pas toujours facile. La sérophobie contribue à l’isolement des personnes séro+ et à la ségrégation dans notre communauté. Mettons-nous à la place de l’autre. Comment voudrait-on être traité ? Posons-nous la question : si j’étais séro+, qu’est-ce que je vivrais ? Comment je voudrais que les gens réagissent ? À qui je le dirais?

Respectons la vie privée des gens

Le statut sérologique est une information confidentielle et intime difficile à dire, car les personnes séropositives subissent encore de la discrimination et du rejet. Soyons respectueux et compréhensifs quand un mec dévoile son statut. Après tout, dans la société actuelle, c’est plus qu’une confidence.

Les mots blessent parfois plus que les gestes

Utiliser des formulations comme « cherche mec clean et en santé » est un jugement qui laisse entendre que les mecs séro+ sont sales et pas en santé. Faisons attention à la portée de nos mots et des messages qu’ils véhiculent. Il existe toujours des façons d’exprimer ce que l’on veut dire sans blesser ou discriminer un mec séro+.

 

Ces gestes, fort simples, peuvent faire toute une différence dans la vie des mecs séro+, dans la vie de notre communauté. Être Poz Friendly n’a que des avantages. Alors, n’hésite pas à aborder le sujet avec tes amis, à joindre nos actions pour l’établissement d’un sain environnement où il est facile et constructif de parler du VIH. Ne laissons plus passer des remarques sérophobes. Si, dans la gang, l’un de nos amis « out » un mec séro+, utilise des mots blessants ou manquants d’empathie, rappelons-lui ce que nous savons et invitons-le à consulter ce site.

La recette est vraiment simple.  Soyons à l’écoute, discutons, comprenons l’autre : des gestes qui contriburont à l’établissement d’un environnement où les séro+ seront à l’aise de dévoiler leur statut.

Pour plus d’information ou pour discuter avec un intervenant, n’hésite pas à contacter l’organisme VIH de ta région dans la section ressource du site. 

 

retour

Les ressources disponibles

Organismes de lutte contre le VIH
à Montréal

A.C.C.M.
www.accmontreal.org
Accompagnement – Soutien – Référence – Support – Centre de jour – Prévention – Services bilingues

……………………………………………

COALITION SIDA DES SOURDS DU QUÉBEC
www.cssq.org
Information – Accompagnement lors du dépistage anonyme – Groupe de soutien- Services psychosociaux – Prévention et éducation

……………………………………………

G.A.P. – V.I.E.S.
www.gapvies.ca
Communautés haïtienne et africaines: Prévention – Accompagnement – Soutien psychosocial – Écoute téléphonique

……………………………………………

MAISON PLEIN CŒUR
www.maisonpleincoeur.org
Centre de jour – Entraide positive – Maintien à domicile – Accompagnement en voiture – Massothérapie – Hébergement – Service de bénévoles

……………………………………………

Portail VIH/sida du Québec
www.pvsq.org
Soutien – Information sur le VIH et les traitements

……………………………………………

RÉZO
www.rezosante.org
Prévention primaire et secondaire – Éducation – Intervention – Santé sexuelle et globale

……………………………………………

Organismes de lutte contre le VIH
hors Montréal

BRISS – Côte-Nord
www.lebriss.ca
Éducation – Prévention – Soutien – Entraide aux PVVIH et leurs proches

……………………………………………

BLITS – Centre-du-Québec
www.blits.ca
Prévention – Soutien – Intervention

……………………………………………

B.R.A.S. – OUTAOUAIS
www.lebras.qc.ca
Prévention – Soutien – Intervention – Hébergement

……………………………………………

CENTRE DES R.O.S.É.S. – Abitibi-Témiscamingue
www.centredesroses.org
Accueil – Soutien et écoute aux personnes vivant avec le VIH-sida et leur entourage

……………………………………………

CENTRE SIDA AMITIÉ – Laurentides
csa1@qc.aira.com
Soutien – Éducation – Prévention – Ligne Info-Sida

……………………………………………

ÉMISSAIRE – Montérégie
www.emissaire.ca
Soutien – Prévention

……………………………………………

L’A.R.C.H.E. de l’Estrie
www.archedelestrie.org
Soutien – Prévention

……………………………………………

 

I.R.I.S. – ESTRIE
www.iris-estrie.com
Prévention – Promotion de la santé – Éducation

……………………………………………

Le Néo – Lanaudière
www.le-neo.com
Intervention – Éducation – Prévention – Soutien

……………………………………………

M.A.IN.S. – BAS-SAINT-LAURENT
www.mainsbsl.qc.ca
Intervention – Éducation – Prévention – Soutien

……………………………………………

M.I.E.L.S. – QUÉBEC
www.miels.org
Prévention – Soutien – Intervention

……………………………………………

M.I.E.N.S. – Saguenay-Lac-St-Jean
www.lemiens.com
Prévention – Soutien – Intervention – Hébergement

……………………………………………

SIDACTION Mauricie
www.sidactionmauricie.ca
Prévention – Soutien – Intervention

……………………………………………

SIDA-VIE LAVAL
www.sidavielaval.ca
Éducation – Prévention – Accompagnement – Soutien et écoute – Service de bénévoles

 

 

 

retour

À propos de la campagne

La campagne STOP SÉROPHOBIE
est une réalisation du comité Hommes gais et HARSAH de la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida (COCQ-SIDA) en collaboration avec Marketel. 

Le comité Hommes gais et HARSAH regroupe des intervenants de première ligne de ACCM, BLITS, BRAS-Outaouais, Maison Plein Cœur, MIELS-Québec et Sidaction Mauricie.  Nous tenons à remercier nos partenaires la Veille Électronique et Gay411 pour leur collaboration dans la diffusion de la campagne.

Cette campagne, lancée en 2009, est l’aboutissement de discussions sur les différentes manifestations de la sérophobie dans le milieu gai québécois.  

Que ce soit dans les bars, les saunas ou les sites Internet de chat et de rencontre, plusieurs hommes gais ou HARSAH séro+ rapportent vivre de la discrimination, du rejet et de l’exclusion. 

Face à ces constats, les membres du comité ont décidé de réaliser une campagne ciblée au message percutant afin de créer un environnement solidaire où la discrimination et l’exclusion n’ont pas de place. Ils veulent ainsi sensibiliser les hommes gais et HARSAH aux différentes manifestations implicites et explicites de la sérophobie et veulent les conscientiser aux impacts néfastes de leurs actes et leurs paroles. Car il y a différentes façons d’exclure les séro+ et donc différentes manières d’être sérophobe.

Vous avez des commentaires, des réactions, écrivez-nous à info@cocqsida.com

logo Coalition de luttre contre le sida 

La COCQ-SIDA
regroupe les organismes communautaires québécois de lutte contre le VIH/sida afin de favoriser l’émergence et le soutien d’une action concertée. Pour ce faire, elle suscite, soutient et consolide l’action communautaire face à la lutte contre le VIH/sida sur le territoire québécois. Le regroupement solidarise les gens, unit les démarches, les actions et les ressources impliquées, dans le respect de l’autonomie de chacun des groupes membres, pour répondre aux enjeux qui touchent les PVVIH et l’ensemble des populations à risque d’être infectées par le VIH du Québec.